Menu

budget2020x

 

Les députés se sont retrouvés, pour le compte de la quatrième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2019 de la 6ème Législature de la IVème République, le 22 octobre 2019, pour étudier et adopter le projet de budget de l’Assemblée nationale, gestion 2020.

En effet, l’étude du projet de budget de l’Assemblée nationale, gestion 2020. présidée par la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi TSEGAN, s’est déroulée à huis clos à la demande de 42 députés  et conformement à l'article 50 alinéa 2 du règlement intérieur de l'Assemblée nationale.

Ainsi, les prévisions budgétaires de l’Assemblée nationale pour l’année 2020 s’élèvent à 5 758 718 678 francs CFA contre un montant de 6 491 161 000 francs CFA, soit une baisse de 11,3% par rapport au budget voté en 2019.

SIDX

 

Les députés ont autorisé le gouvernement à ratifier l'Accord portant création de la Société islamique pour le développement du secteur   privé (SID) au cours de la troisième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2019 de la 6ème Législature de la IVème République, tenue le 03 octobre 2019 et présidée par la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi TSEGAN.

Le présent projet de loi, adopté à l’unanimité des députés présents, porte sur l’accord sur la Société islamique pour le développement du secteur   privé (SID).

La ratification de cet accord permettra au Togo notamment au secteur privé de bénéficier de tous les atouts offerts par ladite société, notamment dans les domaines de l’agriculture, la pêche, les infrastructures, la technologie, la production énergétique, l’éducation, la santé, l’immobilier, le commerce et la finance.

La Société islamique pour le développement du secteur privé est une institution financière multilatérale de développement qui fait partie du groupe de la Banque islamique de développement. La SID a été créée pour soutenir le développement économique de ses pays membres à travers la mise à disposition de fonds pour les projets du secteur privé, la promotion de la concurrence et de l’entreprenariat, l’offre de services de conseil aux gouvernements ainsi que la promotion des investissements transfrontaliers.

abuja

 

L’Assemblée nationale, au cours de la deuxième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2019 de la 6ème Législature de la IVème République, tenue le 01 octobre 2019 et présidée par la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi TSEGAN, a autorisé la ratification de l’Accord entre le gouvernement de la République togolaise et le gouvernement du Royaume d’Arabie Saoudite ,relatif aux services aériens, signé le 24 février 2016 à Djeddah en Arabie Saoudite.

Selon les termes de l’exposé des motifs, l’Accord relatif aux services de transport aérien conclu entre le gouvernement de la République togolaise et le gouvernement du Royaume d’Arabie Saoudite vise à promouvoir un système de transport aérien international basé sur la concurrence entre les compagnies aériennes sur le marché avec une interférence minimale de l’Etat.

La ratification de cet Accord par le Togo permettra d’intégrer ses dispositions dans l’arsenal juridique national relatif au transport aérien. Ainsi un cadre de concertation permanente entre les deux parties dans le domaine des transports aériens sera créé.

monreal

 

 

La représentation nationale, durant la deuxième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2019 de la 6ème Législature de la IVème République, tenue le 01 octobre 2019, a délibéré et adopté le projet de loi autorisant la ratification du protocole portant amendement de la convention relative aux infractions et à certains autres actes survenant à bord des aéronefs (protocole de Montréal), adopté le 04 avril 2014 à Montréal.

Selon les termes de l’exposé des motifs, le protocole a pour objet d’amender la Convention de Tokyo de 1963 et par ricochet offrir un cadre plus solide et une plus grande sécurité juridique en donnant aux Etats les moyens nécessaires pour agir de façon appropriée contre les auteurs des comportements ou actes indisciplinés commis à bord d’aéronefs.

Le protocole portant amendement de la convention relative aux infractions et à certains autres actes survenant à bord des aéronefs, adopté à l’unanimité des députés présents, est constitué d’un préambule et d’un dispositif comportant vingt (20) articles.

La séance a été présidée par la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi TSEGAN.

cafac

Sous la présidence de Mme Yawa Djigbodi TSEGAN, les Honorables députés, pour le compte de la deuxième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2019 de la 6ème Législature de la IVème République, tenue le 01 octobre 2019, ont donné leur quitus au gouvernement pour l’adhésion du Togo à la constitution de la commission africaine de l’aviation civile (CAFAC), adoptée le 16 décembre 2009 à Dakar au Sénégal.

La délibération sur le projet de loi autorisant l’adhésion du Togo à la constitution de la commission africaine de l’aviation civile (CAFAC) a été adoptée à l’unanimité des députés présents.

L’adhésion à cette constitution révisée permettra au Togo de promouvoir le développement de ses compagnies aériennes et de rehausser la présence de celles-ci au niveau de l’industrie du transport aérien international.

La nouvelle Constitution de la CAFAC est composée d’un préambule et d’un dispositif comportant vingt-six (26) articles regroupés en cinq (5) titres.

 

Page 3 sur 46

Menu Principal

Menu

Les Présidents

Agendas

Décembre 2019
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Données Statistiques

Ultimate Browsers Support

Archives

Les Archives de l'Assemblée

Galerie Photos

Previous ◁ | ▷ Next
Go to top