Menu

dptL’Assemblée nationale a entamé  l’étude  du  projet de loi portant code de la marine marchande pour le compte de la cinquième séance, débuté le 07 mars 2016 sous la présidence  du Président, Dama Dramani.

Le projet de loi portant code de la marine marchande comporte six cent quarante-deux (642) articles regroupés en huit (08) livres. Après trois jours  de travaux, suite à certains dysfonctionnements ,l'étude  de ce projet de loi a été suspendue et est reportée  à la session ordinaire qui s'ouvrira  au mois d' avril  2016.

pirateLes députés, lors  de la quatrième  séance plénière de la première session extraordinaire de l’année 2016 tenue le 04 mars 2016 et présidée par la deuxième vice présidente ,Memounatou  IBRAHIMA,ont étudié et adopté le projet de loi relatif à la lutte contre la piraterie, les autres actes illicites et l’exercice par l’Etat  de ses pouvoirs de police en mer.

Selon l’exposé des motifs ,le présent projet de loi constitué  de dix sept (17) articles, autorise les commandants des bâtiments de l’Etat et commandants d’aéronefs à étendre leur  mission de reconnaissance et de visite sur les navires privés naviguant dans les espaces maritimes relevant de la juridiction nationale, dans la mer territoriale d’autres  Etats avec leur accord et en haute mer conformément aux dispositions du droit international de la mer.

Il précise la procédure à suivre pour effectuer ces contrôles à bord des navires et les mesures de coercition qui pourraient être employées en cas de refus d’obtempérer du capitaine de navire.

Le texte adopté à l’unanimité des députés présents, selon l’exposé des motifs, renforcera la compétitivité du Port Autonome de Lomé (PAL) vis-à-vis des ports concurrents de la sous-région et améliorera sa rentabilité tout en assurant la sécurité des navires commerciaux.

 

reg

Les députés, ont tenu  la troisième séance plénière de la première session extraordinaire de l’année 2016 présidée par la deuxième vice présidente,Memounatou IBRAHIMA le 03 mars 2016 . A l’ordre du jour deux projets de loi sur le statut de réfugié et la Commission Nationale des Droits de l’Homme.

Le premier projet étudié et adopté à l’unanimité des députés présents est le projet de loi sur le statut de réfugié au Togo. Le présent projet de loi composé de soixante quatorze (74) articles redéfinit et renforce les dispositions de la loi n°2000-019 du 29 décembre 2000, intègre des dispositions nouvelles notamment l’instance d’appel, la commission de recours, les mesures à prendre en cas d’arrivée massive des demandeurs d’asile sur le territoire, l’institution de la procédure d’acquisition et de la perte du statut de réfugié et la prise en compte du principe de l’unité familiale.

Quant au nouveau projet de loi organique relative à la composition, à l’organisation et au fonctionnement de la CNDH, son étude a été suspendue pour certaines incohérences constatées .Son étude reprendra plus tard.

uemo

L’Assemblée nationale a tenu la deuxième séance plénière de la  première session extraordinaire de l’année 2016 le 01er mars 2016. Deux projets de lois uniformes sur l’UMOA et l’UEMOA sont inscrits à l’ordre du jour.

Le premier texte adopté par les députés au cours de la séance présidée par la troisième vice présidente, Ayawavi Djigbodi DAGBAN , porte sur le projet de loi uniforme portant réglementation des bureaux d’information sur le crédit (BIC) dans les Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA). La présente loi vise à réglementer le partage de l’information sur le crédit et les opérations des BIC dans les Etats membres de l'UMOA en veillant à la véracité, à l’exactitude et à la confidentialité dans l’utilisation autorisée des informations destinées à minimiser les risques de crédit et à contribuer au bon fonctionnement du secteur bancaire et des autres composantes du système financier .

L’étude du projet de loi uniforme sur le contentieux des infractions financières à la réglementation des relations financières des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a été suspendue. En effet, les peines prévues à l’article 22 du présent projet ne sont pas conformes à celles inscrites dans le code pénal.

extraConformément à l’article 55 alinéa 8 de la constitution, l’Assemblée nationale   est en  session extraordinaire ouverte par le Président  Dama DRAMANI, depuis le 29 février 2016,

A l’ordre du jour  de la première séance  de cette  première session extraordinaire de l’année 2016, deux projets de  loi de ratification ont été étudiés et adoptés.

Il s’agit en premier lieu du  projet de loi autorisant la ratification de la charte africaine sur les valeurs et les principes du service public et de l’administration, adoptée à Addis-Abeba le 31 janvier 2011.

Lire la suite : Ouverture de la première session extraordinaire 2016

Page 37 sur 45

Menu Principal

Menu

Les Présidents

Agendas

Novembre 2019
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Données Statistiques

Ultimate Browsers Support

Archives

Les Archives de l'Assemblée

Galerie Photos

Previous ◁ | ▷ Next
Go to top